Reco 4 de l’ANMDA

Prévention de la radicalisation : le soutien aux familles

 

Les associations de quartiers sont bien placées pour être en relation avec des familles résidant sur les quartiers dits sensibles, en matière de politique de la ville. Elles peuvent solliciter les MDA sur la situation de quelques parents touchés par les départs de leurs enfants sur les zones de conflits armés, en Syrie particulièrement.

 

Certains de ces parents ont avec ces associations de vrais liens de confiance car elles connaissent souvent bien certains de ces jeunes qu’elles ont accompagnés enfants et adolescents dans le cadre du soutien à la scolarité, ou de l’animation socioculturelle, par exemple.