Reco 3 de l’ANMDA

Les MDA promotrices de solutions collaboratives pour les adolescents "cas complexes"

 

Les MDA sont facilement sollicitées au sujet des adolescents dits « incasables ». Au contraire de ne pas avoir de case, ces adolescents en ont volontiers plusieurs de façon concomitante puisqu’ils relèvent le plus souvent à la fois des champs sanitaire (psychiatrique), de la protection sociale (ASE), mais aussi du médico-social (ITEP) et/ou de la PJJ.

Lors des situations de crise, notamment de violence comportementale externalisée, cette multiplicité des champs concernés agit contre la mise en place de solutions de prise en charge, chaque champ pouvant aisément désigner les autres comme mieux « adaptés » qu’eux-mêmes pour intervenir, aboutissant ainsi souvent à une impasse.