Du nouveau à la Maison de l’ado : un accueil sans rendez-vous